Oncologie

Une paire de Sigma mise à l’amende et mise sur un bon lien de comportement

Deux anciens dirigeants de Sigma Pharmaceuticals ont été condamnés à une amende pour avoir falsifié les comptes de la société.

L’ancien PDG d’Elmo de Alwis, le directeur financier Mark Smith, a été condamné à une amende de 25 000 $ et à une peine d’emprisonnement avec sursis d’un an. Les deux sont sur un lien de bonne conduite de 42 mois.

Le duo a plaidé coupable en 2015 à deux accusations de fournir de fausses informations aux auditeurs et aux directeurs de Sigma. Cela est dû à des surévaluations de bénéfices dans les comptes semestriels et annuels de la société pour l’exercice 2010.

Selon le site Internet de la Securities and Investments Commission australienne, De Alwis et Smith ont pris des dispositions pour que Sigma achète des médicaments en gros à des prix gonflés, et que le montant du paiement gonflé soit retourné à Sigma et enregistré dans ses livres comme des revenus.

Ce faisant, leur conduite a entraîné la falsification des livres de Sigma concernant ces transactions et ils ont fourni des informations fausses ou trompeuses aux administrateurs et aux auditeurs de la société sur la façon dont les transactions ont été comptabilisées.

»En prononçant sa peine, le juge Richard Smith, juge d’honneur, a déclaré que la contravention était de nature sérieuse et a rejeté l’argument selon lequel la contravention n’était que technique.

« Son Honneur a également déclaré que: » Aucun désir d’atteindre des objectifs de performance ne peut justifier … des directeurs trompeurs et des auditeurs d’une entreprise « .