Psychanalyste

Rapport de groupe de travail par le groupe de travail conjoint impliquant l’académie américaine d’allergie, d’asthme et d’ampère; Immunologie AAAAI; Allergie alimentaire, Anaphylaxie, Dermatologie et Allergie aux médicaments FADDA, Réactions indésirables

ContexteLe botulisme naturel est rare, mais un grand nombre de cas pourraient résulter d’une contamination involontaire ou intentionnelle d’un aliment commercial. Antitoxine botulique heptavalente dérivée d’équidés, HBAT est homologuée aux États-Unis. Un traitement rapide réduit la morbidité et la mortalité, mais préoccupe le Nous avons cherché à quantifier le risque allergique de traitement antitoxine botulique et l’utilité des tests cutanés pour évaluer ce risque. Méthodes Nous avons effectué une revue systématique des réactions allergiques à l’antitoxine botulique et la valeur prédictive des tests cutanés ST avant l’administration d’antitoxine botulique. Nous avons calculé la valeur prédictive positive PPV et néga. Valeur prédictive de la NVP de ST pour anaphylaxie liée à HBAT et autres antitoxines botuliquesRésultatsSept articles ont été inclus L’incidence de l’anaphylaxie était de% / patients pour HBAT et% / patients pour tous les autres risques antitoxines botuliques, [% intervalle de confiance, -]; P = Les valeurs observées à la fois pour le PPV et le NPV pour les patients HBAT-ST étaient% PPV observés et NPV de ST pour les autres patients antitoxines botuliques étaient -% et% -%, respectivement Il n’y avait pas de rapports d’anaphylaxie fataleConclusions the & lt; Taux d’anaphylaxie, issue fatale, valeur prédictive modeste de ST, besoins en ressources pour la ST et avantages d’un traitement précoce, données ne justifiant pas le report de l’administration de l’HBAT pour effectuer une ST dans une exposition massive à la toxine botulique des receveurs d’antitoxine botulique et nécessitera un traitement à l’épinéphrine et à l’antihistaminique et, éventuellement, des soins intensifs

botulisme, antitoxine botulique, antitoxine équine, allergie, anaphylaxieLe botulisme est une maladie paralytique rare, potentiellement mortelle, causée par des neurotoxines produites par Clostridium botulinum et, plus rarement, par des clostridies apparentées Il existe des clostridies phylogénétiquement distinctes qui produisent des antigènes distinctifs sur le plan sérotypique et antigénique. Ces sérotypes de toxine botulique A-G ont été décrits entre et les sérotypes botuliques ont d’abord été identifiés par des méthodes sérologiques, et les lettres A-G indiquent l’ordre dans lequel ces toxines ont été identifiées. Les souches ont été identifiées comme antigéniquement distinctes si les anticorps neutralisants provoqués par l’inoculation d’un neurotoxin ne neutralisaient pas la neurotoxine formée par une autre souche Ainsi, l’anticorps sérique contre l’antitoxine contre un sérotype ne réagit pas sérotypes Récemment, des rapports sur de nouveaux types de toxines ont été publiés, notamment nouvelle toxine hybride A / F entièrement neutralisée par l’antitoxine botulique heptavalent HBAT et une nouvelle toxine identifiée et assemblée à partir de la séquence génique publiée d’un isolat de C botulinum Parce que de nouvelles toxines botuliques d’importance clinique pourraient être Le botulisme a des syndromes cliniques reconnus: botulisme d’origine alimentaire, botulisme de la plaie, botulisme infantile et toxémie intestinale chez l’adulte Les formes non naturelles de botulisme peuvent inclure des iatrogènes et des inhalations. botulisme On rapporte des cas de botulisme iatrogène dû à la toxine botulique A, utilisé thérapeutiquement pour les troubles neurologiques et les traitements cosmétiques Une sixième forme non naturelle est le botulisme par inhalation, qui peut résulter de l’aérosolisation des toxines Botulinum provoque la paralysie en bloquant l’acétylcholine transmission à travers la jonction neuromusculaire Toutes les formes de botulisme produisent le même syndrome clinique distinct des paralysies nerveuses crâniennes symétriques, suivies de paralysie descendante, symétrique et flasque des muscles volontaires Cette réaction peut évoluer vers un compromis respiratoire et la mort [,,] La toxine botulique a été militarisée par divers pays comme agent de guerre biologique Les événements d’exposition massive pourraient être causés par la contamination naturelle ou intentionnelle d’aliments commercialisés ou par aérosolisation délibérée Le traitement actuel du botulisme consiste en des soins de soutien intensifs et un traitement antitoxine équine. anticorps dirigés contre les neurotoxines botuliniques antigéniquement distinctes Ces anticorps neutralisent les molécules de neurotoxines circulantes en enrobant les molécules non encore liées aux terminaisons nerveuses et en empêchant l’attachement aux neurones L’antitoxine n’inverse pas la paralysie existante Par conséquent, l’antitoxine botulique doit être administré Le plus tôt possible après l’apparition des symptômes. L’évaluation et les autres processus utilisés dans la production d’antitoxine équine moderne diminuent sensiblement, mais pas complètement, le risque de réactions allergiques, y compris l’anaphylaxie Les tests cutanés chez les patients avant l’administration d’antitoxine peuvent fournir des indications sur le niveau de risque, mais la personne qui fait ce test doit avoir une formation spécialisée, le processus est laborieux et prend du temps – minutes, et la valeur prédictive des résultats du test est incertaine. Dans un événement d’exposition de masse, un risque important d’anaphylaxie fardeau supplémentaire de soins supplémentaires, et ST ne serait utile que si cela était faisable et entraînait une réduction substantielle du risque d’anaphylaxie. Nous avons effectué une revue systématique des rapports humains impliquant des réactions d’hypersensibilité et ST aux squames de chevaux ou à l’antitoxine botulique équine. compiler des preuves sur lesquelles fonder des recommandations pour le prétraitement ST dans le cas d’un grand botul exposition inum Précisément, nous avons cherché à déterminer le taux de risque d’anaphylaxie et d’évaluer l’utilité des rapports ST des réactions allergiques, de l’anaphylaxie et de la précision des ST.

Méthodes

Sources de données et stratégie de recherche

Nous avons utilisé des méthodes systématiques pour identifier les descriptions de réactions allergiques aux antitoxines botuliques. Une stratégie de recherche a été développée par des experts dans le domaine de l’allergie et de l’immunologie à l’Icahn School of Medicine de Mount Sinai, à la Feinberg School of Medicine de l’Université Northwestern. Cette revue suit les méthodes décrites dans les éléments de rapport préférés pour les examens systématiques et les méta-analyses PRISMA Le tableau des termes de la chaîne de recherche, sélectionné en consultation avec un bibliothécaire de référence CDC expert et Les bases de données ont été consultées depuis leur création jusqu’en novembre: Medline – Embase -, Global Health -, Scopus -, et la bibliothèque Cochrane – Des études qui ont rencontré un certain succès. le critère d’inclusion a priori incluait des essais contrôlés randomisés; études cas-témoins; études transversales, observationnelles; Tableau Nous avons identifié des études supplémentaires en effectuant une recherche manuelle des références et en communiquant avec les PME. Les données sur l’HBAT ont été fournies par Cangene Corporation concernant les essais cliniques de sujets adultes en bonne santé. Service de consultation clinique sur le botulisme du CDC concernant les patients atteints de botulisme traités par HBAT –

OU anti-venin * OU antivenin * OU anti-venin * OU «immunoglobuline» OU immunoglobuline OU «plasma immatériel»: ti, abandhorse OU équine OU dépréciée Oct Base de données Stratégie Date de téléchargement MedlineOvid- Hypersensibilité exp / OR anaphylaxie / OU maladie sérique / OU exp Asthme / OR exp Rhinite, allergique / OU exp Urticaire / OU hypersensitive * OU maladie du sérum OR asthme * OU allergie * OU rhume des foins OU anaphyla * OU respiration sifflante OU poitrine serrée ADJ serrée * OU dyspnée OU courtévité OU travail * OU difficulté OU arrêter * OU déranger souffle ADJ * OU urticaire * OU éruption cutanée OU urticaire OU prurit OU démangeaison * OU angioedème OU vomissement * OU nausée OU douleur abdominale * OU gonflement OU palpitations * OU choc OU événement indésirable ADJ * OU réaction * OU effet * ti, ab, kf, hw OU effets indésirablesFSandexp antitoxines / OU exp Sérums immunisés / OU exp Immunoglobulines / OU Antisérums OU antisérum * OU anti-sérums OU anti-sérum * OU sérums immuns OU immun sérum * OU antitoxine * OU anti-toxine * OU HBAT OU HBAT OU antivenin * OU anti-venin * OU antivenin * OU anti-venin * O R immunoglobuline OU immunoglobuline OU immun plasmide, ab, kf, hwANDhorse OU équin OU despeciatedmpNOTexp animaux / pas exp humains / Oct EmbaseOvid- Exp hypersensibilité / OR anaphylaxie / OU sérum maladie / OR exp Asthme / OR exp Rhinite allergique / OR exp Urticaria / OU œdème angioneurotique / OU hypersensibilité * OU maladie du sérum OR asthme * OU allergie * OU rhume des foins OU anaphylle * OU respiration sifflante OU thorax ADJ serré * OU dyspnée OU courtévité OU travail * OU difficulté OU arrêt * OU trouble trouble Respiration de l’ADJ * OU urticaire * OU éruption cutanée OU urticaire OU prurit OU démangeaison * OU angioedème OU vomissement * OU nausée OU douleur abdominale * OU gonflement OU palpitation * OU choc OU événement indésirable ADJ * OU réaction * ti, ab, kw, antiroxine expiratoire hwandex / exp antisérum exp expiratoire OU exp Immunoglobuline / OU Antisérums OU antisérum * OU anti-sérums OU anti-sérum * OU sérums immuns OU immunosérum * OU antitoxine * OU anti-toxine * OU HBAT OU HBAT OU antivenin * OU anti-venin * OU antivenin * OU anti-venin * OU immunoglobuline OU immunoglobuline OU plasmide immun, ab, kw, hWANDhorse O R equine OU despeciatedmpNOTexp Animaux / non exp humains / Oct Global HealthOvid- Hypersensibilité exp / OU anaphylaxie / OR exp Asthme / OR exp rhinite allergique / OU exp Urticaire / OR hypersensibilité * OU sérum maladie OU asthme * OU allergie * OU rhume des foins OU anaphylie * OU respiration sifflante OU poitrine serrée ADJ serrée * OU dyspnée OU essoufflement OU travail * OU difficulté OU arrêt * OU trouble trouble respiratoire * OU urticaire * OU éruption cutanée OU urticaire OU prurit OU démangeaison * OU angioedème OU vomissement * OU nausée OU douleur abdominale * OU gonflement OU palpitation * OU choc ou événement ADJ indésirable * OU réaction * OU effet * ti, ab, hwANDexp antitoxines / OU exp Sérum immunologique / OU exp Immunoglobulines / OU Antisérums OU antisérum * OU anti-sérums OU anti-sérum * OU sérums immuns OU immun sérum * OU antitoxine * OU anti-toxine * OU HBAT OU HBAT ou antivenin * OU anti-venin * OU antivenin * OU anti-venin * OU immunoglobuline OU immunoglobuline OU plasmide immunisé, ab, hWANDhorse OR équine OU désespéré Oct Scopus- INDEXTERMShypersensibilité OU anaphylaxie OU Asthme OU «rhinite allergique» OU Urticaire OU «maladie sérique» OU TITLE-ABS-KEYhypersensitiv * OU «maladie sérique» OU asthme * OU allergie * OU «rhume des foins» OU anaphylle * OU respiration sifflante OU poitrine serrée * OU dyspnée OU brièveté W / souffle * OU travail * W / souffle * OU difficulté W / souffle * OU arrêt * W / souffle * OU problème W / souffle * OU urticaire * OU éruption OU urticaire OU prurit OU démangeaison * OU angioedème OU vomi * OU nausée OU « Douleur abdominale * » OU gonflement OU palpitation * OU choc OU indésirable W / événement * OU indésirable W / réaction * OU indésirable W / effet * ANDINDEXTERMSantitoxine OU antisérum OU Immunoglobuline OU TITLE-ABS-KEY Antisérums OU antisérum * OU anti-sérums OU anti -serum * OU « sérums immuns » OU « immun sérum * » OU antitoxine * OU anti-toxine * OU HBAT OU HBAT ou antivenin * OU anti-venin * OU antivenin * OU anti-venin * OU « immunoglobuline » OU immunoglobuline OU « Plasma immatériel » ANDINDEXTERMShorse OU cheval équin OU dévalorisé OU TITRE-ABS-KEYhorse OU équin OU déprécié ET Humain OU Humains Oct Cochra ne Library- [mh hypersensibilité] OU [mh anaphylaxie] OU [mh « maladie du sérum »] OU [mh Asthme] OU [mh « Rhinite, Allergique »] OU [mh Urticaria] OU hypersensibilité * OU « maladie sérique » OU asthme * OU allergie * OU «rhume des foins» OU anaphylle * OU respiration sifflante OU poitrine PROCHES / serré * OU dyspnée OU essoufflement OU travail * OU difficulté OU arrêt * OU trouble PROCHES / essoufflement * OU urticaire * OU éruption OU urticaire OU prurit OU démangeaison * OU angio-œdème OU vomissement * OU nausée OU «douleur abdominale *» OU gonflement OU palpitation * OU choc OU PRÉVISÉ PROCHAINE / événement * OU réaction * OU effet *: ti, abAND [mh antitoxines] OU [mh « Sérums immunitaires »] OU [mh Immunoglobulines] OU Antisérums OU antisérum * OU anti-sérums OU anti-sérum * OU «sérums immuns» OU «immun sérum *» OU antitoxine * OU anti-toxine * OU HBAT OU HBAT OU antivenin * OU anti-venin * OU antivenin * OU anti-venin * OU «immunoglobuline» OU immunoglobuline OU «plasma immatériel»: ti, abandhorse OU cheval équin OU déprécié Oct Asterisk * indique que le joker capture le precedi ng terme écrit et toute combinaison de caractères suivantsAbbreviations: HBAT, heptavalent botulinum antitoxineView Large

Questions d’orientation pour l’analyse documentaire

Les questions suivantes ont guidé notre revue de littérature: Quel est le risque d’anaphylaxie à l’HBAT? Quelle est l’utilité de la ST pour prédire l’anaphylaxie à l’HBAT? Comment l’allergénicité de l’HBAT se compare-t-elle avec celles des antitoxines botuliques? ou une exposition antérieure à des produits équins augmente le risque d’une réaction allergique à l’antitoxine botulique

Extraction de données et analyse

Un outil d’abstraction de données Excel adapté d’autres revues systématiques pour biothreats a été utilisé pour extraire: auteur, année d’étude, pays où l’étude a été réalisée, sérotype antitoxine, plan d’étude, démographie des participants, âge et sexe, histoire atopique, éligibilité critères, antitoxine équine, information sur la désensibilisation, nombre de personnes traitées, dose d’antitoxine administrée, voie d’administration, nombre et description des réactions d’hypersensibilité, méthode ST et résultats des tests, prétraitements et désensibilisation information Données Cangene issues d’essais cliniques et de données sur le botulisme les patients traités avec le HBAT fourni par CDC à partir des stocks gouvernementaux ont été utilisés pour évaluer le test cutané, les réactions allergiques et les données anaphylactiques associées à l’administration de HBAT. Pour évaluer ST, nous avons calculé la valeur prédictive positive PPV; la probabilité que les sujets ayant un test de dépistage positif aient une réaction allergique et une valeur prédictive négative NPV; la probabilité que les sujets avec un test de dépistage négatif n’aura pas de réaction allergique Nous avons utilisé le logiciel statistique MedCalc pour calculer le risque relatif RR, erreur standard et% intervalle de confiance CI pour ceux exposés à HBAT, comparé au groupe témoin identifié dans la littérature qui a reçu des préparations antérieures de pré-HBAT antitoxine botulique antinéoplasique

Définitions des résultats

La réaction allergique a été définie par la classification de l’hypersensibilité de Gell-Coombs en immunoglobuline E de type I, réaction d’hypersensibilité immédiate, dans laquelle les symptômes se développent en quelques minutes à quelques heures, habituellement en & lt; Les symptômes cliniques comprennent le prurit, l’urticaire, l’œdème de Quincke, l’essoufflement, la toux, la respiration sifflante, l’hypotension, les vomissements et les étourdissements. L’anaphylaxie a été définie comme une réaction allergique grave, potentiellement fatale, survenant rapidement après un contact allergique. Nous avons examiné tous les rapports d’étude trouvés dans la revue systématique de la littérature pour la description des symptômes afin de distinguer les allergies réelles des réactions indésirables. Si une réaction était classée comme «non allergique» mais répondait à nos critères d’allergie ou d’anaphylaxie classé selon les définitions ci-dessus

RÉSULTATS

Résultats de la recherche

Nos termes de chaîne de recherche ont capturé des citations liées à l’allergie et aux citations liées à ST; après avoir supprimé les citations en double, il y avait et citations, respectivement Après la réconciliation des recherches, les citations sont restées liées à l’allergie, à ST, et aux deux Ces citations ont été filtrées par titre et résumé par pertinence de références et de communication avec les PME Un total d’articles en texte intégral ont été évalués pour éligibilité Les articles ont été exclus pour les raisons suivantes: non antinéoplasique botulinique, étude animale, éditorial ou lettres à l’éditeur, lignes directrices, recommandations ou rapports de cas, science fondamentale, articles de revue, l’absence de données primaires, ne sont pas en anglais, ou ne sont pas pertinents pour les réactions allergiques ou ST Pour les articles à inclure, ils devaient contenir des informations sur le type d’antitoxine botulique et l’incidence de la réaction allergique

Figure Vue largeTélécharger la diapositivePreferred Reporting Items pour les examens systématiques et les méta-analyses Organigramme PRISMA: antitoxine botulique Réactions cutanées et tests cutanés de la BAT Revue de la littératureVue largeTélécharger la diapositivePreferred Reporting Items pour les examens systématiques et les méta-analyses Diagramme PRISMA: antitoxine botulique examen de la littérature

Réactions allergiques

Parmi les citations incluses dans notre rapport, contenait des informations pertinentes sur les réactions allergiques Tableau et sur le tableau ST [,,,], qui ont été combinés pour l’analyse Le nombre total de patients dans l’examen combiné était; la plupart étaient des adultes Dans une étude, tous les patients traités étaient des nourrissons; Il n’y avait pas de rapports d’anaphylaxie Tous les articles ne spécifiaient pas l’âge des patients, il n’y avait pas suffisamment de données pour commenter spécifiquement l’âge comme facteur prédisposant. Tableau Parmi les patients traités par antitoxine botulique,% de réactions allergiques sont survenues, y compris% épisodes d’anaphylaxie. les articles ne contenaient pas de données sur les facteurs de risque de réaction allergique à l’antitoxine botulique

Tableau Études examinées: Réactions allergiques et anaphylaxie chez les personnes recevant des antitoxines botuliques équines, – Auteur de l’étude Période d’étude Période de l’étude Valeur du produit équin Serotype Participants Patients traités Réactions allergiques Rapportés Anaphylaxie Black and Gunn – Bivalent AB ou trivalent ABE & lt; y, n =; – y, n =; – y, n =; & gt; y, n =; inconnu, n = Barrett – trivalent ABE Non rapporté Roblot et al – Antitoxine équine, sérotype non rapporté – y, moyenne y Hibbs et al dBIG heptavalent A-F, trivalent ABE Non rapporté Wongtanate et al Heptavalent A-G, AB bivalent, ABEF-y quadrivalent, moyenne y Vanella de Cuetos et al – Bivalent AB Nourrissons & lt; mo Mottate et al – E monovalent, ABEF tétravalent, inconnu n = – y, n =; – y, n =; & gt; y, n =; inconnu, n = données HBAT données d’essais cliniques et données de traitement patient Non publié – HBAT A-G d-y patients pédiatriques inclus Auteur de l’étude Période d’étude Période d’étude Produit valine Validité Sérotype Participant Âge Patients traités Réactions allergiques Rapportés Anaphylaxie Black and Gunn – Bivalent AB ou Trivalent ABE & lt; y, n =; – y, n =; – y, n =; & gt; y, n =; inconnu, n = Barrett – trivalent ABE Non rapporté Roblot et al – Antitoxine équine, sérotype non rapporté – y, moyenne y Hibbs et al dBIG heptavalent A-F, trivalent ABE Non rapporté Wongtanate et al Heptavalent A-G, AB bivalent, ABEF-y quadrivalent, moyenne y Vanella de Cuetos et al – Bivalent AB Infants & lt; mo Mottate et al – E monovalent, ABEF tétravalent, inconnu n = – y, n =; – y, n =; & gt; y, n =; Inconnu, n = données d’essais cliniques sur les données HBAT et données sur le traitement des patients non publiées – HBAT A-G d-y Patients pédiatriques inclus Abréviations: dBIG, immunoglobuline botulique heptavalente «dépréciée»; HBAT, heptavalent botulinum antitoxinaCentres pour le contrôle et la prévention des maladies CDC données non publiées Comprend des sujets adultes en bonne santé provenant d’essais cliniques de Cangene Corporation – et des patients atteints de botulisme traités avec HBAT dans le cadre du programme de recherche élargi.

Résultats d’un test cutané de table chez des personnes recevant des produits antitoxine botulique équine, par étude identifiée par examen systématique et par produit, – Etude du nombre de produits équins des tests cutanés Pos Réactions négatives dans les réactions posées dans les NPV NPV NPV Vanella de Cuetos et al. Aventis Pasteur Désensibilisé% Hibbs et al un dBIG complètement purifié Fab ‘Désensibilisé% Noir et Gunn Connaught ABE, Connaught E, Lederle AB%% Wongtanate et al Heptavalent A-G, AB bivalent, quadrivalent ABEF%% Bivalent AB %% Quadrivalent ABEF%% Tableau de traitement des patients HBAT Cangène heptavalent A-G%% Etude Produit équin Non des tests cutanés Pos Neg Réactions dans Pos Réactions dans Neg PPV VAN Vanella de Cuetos et al a Bivalent AB Aventis Pasteur Désensibilisé% Hibbs et al un dBIG largement purifié Fab’ Désensibilisé% Black et Gunn Connaught ABE, Conna E, Lederle AB%% Wongtanate et al Heptavalent A-G, AB bivalent, quadrivalent ABEF%% Bivalent AB%% Quadrivalent ABEF%% HBAT fiche de traitement patient Cangene heptavalent A-G%% Pour chaque étude, le nombre de les patients ayant subi un test cutané avant l’administration d’antitoxine botulique sont indiqués. Le VPP et le NPV ont été calculés pour chaque groupe. Abréviations: dBIG, immunoglobuline botulique heptavalente « dépréciée »; HBAT, antitoxine botulique heptavalent; négatif, résultat négatif du test cutané; pos, résultat de test positif; NPV, valeur prédictive négative; PPV, valeur prédictive positive Pour les études de Vanella de Cuetos et al et Hibbs et al, aucun PPV n’a pu être déterminé car tous les patients avec un test cutané positif ont été désensibilisésbotulisme chez les patients traités par HBAT dans le cadre de l’enquête élargie. BB-IND -View Large Nous avons comparé les données de HBAT trouvées dans la revue de littérature avec celles des essais cliniques des fabricants et des données de traitement fournies par les CDC Parmi les patients des essais cliniques et des données sur les antitoxines CDC ayant reçu HBAT,% de réactions allergiques , y compris% épisodes d’anaphylaxie Aucune différence significative dans l’incidence de l’anaphylaxie n’a été trouvée entre les données de l’examen systématique et les données HBAT:% vs%, respectivement RR, [% CI, -]; P = Figure

Figure Vue largeTéléchargement de diapositive: présentation chronologique des taux de réaction allergique chez les receveurs n d’antitoxine botulinique équine MTD produits par étude, – Les réactions allergiques comprennent tous les rapports de réaction allergique, y compris anaphylaxie Pour les données d’essais cliniques, toute réaction répondant aux critères d’allergie ou anaphylactique La réaction a été comptée comme telle, même si elle n’a pas été rapportée comme allergique ou anaphylactique dans le rapport d’essai. Vue générale: présentation chronologique des taux de réaction allergique chez les receveurs n d’antitoxine botulinique équine MTD produits par étude, – Les réactions allergiques incluaient tous les rapports de réaction allergique y compris l’anaphylaxie Pour les données des essais cliniques, toute réaction correspondant aux critères de la réaction allergique ou anaphylactique a été comptée comme telle, même si elle n’a pas été signalée comme allergique ou anaphylactique dans le rapport d’essai.

Test de la peau Valeur prédictive

Les informations provenant des études étaient disponibles pour les patients qui ont subi ST [,,,] Dans les études, la méthode de ST a été noté comme « intradermique » [,,]; Une étude n’a pas rapporté la méthode ST Les VPP rapportés de ST dans ces études variaient entre% et les VAN variait de% à% Dans la base de données HBAT, l’information ST était disponible pour environ% des patients, sans détails sur les méthodes ST aurait eu une ST positive et était le seul patient à avoir eu une réaction allergique

DISCUSSION

Lorsque l’information ST est fournie, elle indique qu’une ST négative à ces produits n’exclut pas une réaction allergique au produitPour évaluer davantage la valeur de ST et le risque de réactions allergiques et anaphylactiques aux antitoxines équines, nous avons examiné les rapports de réactions à d’autres antitoxines équines Le venin de serpents lui-même peut causer l’activation du complément et l’anaphylaxie, il n’est pas possible de différencier l’anaphylaxie causée par le venin et celle causée par l’antitoxine chez les patients traités intradermiques ST aux antivenins serpent et scorpion L’hypersensibilité ST est inefficace pour prédire les manifestations d’hypersensibilité immédiates chez les patients traités par antivenin de serpent et de scorpion Antitoxine antiroxine équine purifiée, comme l’antitoxine botulique, est un produit purifié d’immunoglobuline équine de purification chromatographique industrielle qui est digéré avec de la pepsine dans des fragments Fab ‘. une série de cas dans le Ph Les patients ont été testés sur la peau en utilisant la méthode intradermique avant l’administration de pERIG. Le PPV était nul, et le taux de réactions allergiques était de% En raison de la faible valeur prédictive du test cutané pERIG, Il y a plusieurs limites importantes à notre étude Les données ont été extraites et évaluées uniquement à partir de rapports rétrospectifs en anglais, et nos conclusions reposent sur l’exhaustivité et l’exactitude des publications de périodes, d’origines, de détails et de qualité très variables. dans les conceptions d’étude, les analyses et les groupes de traitement La littérature concernant l’allergénicité antitoxine botulique est rare et non spécifique aux données HBAT ST actuellement disponibles étaient extrêmement limitées, et la méthode exacte de test cutané n’a pas été décrite dans de nombreux rapports Certains patients atteints de ST positive, ont été désensibilisés avant de recevoir l’antitoxine botulique Nous avons classé les patients désensibilisés comme ayant une réaction positive ctions dans l’analyse finale Enfin, les essais cliniques de Cangene ont exclu les sujets qui avaient des facteurs de risque connus d’effets indésirables, y compris les allergies au cheval, au sérum de cheval ou à d’autres produits équins; nourriture sévère ou allergies saisonnières; asthme; allergie au cheval positif ST avant le dosage; traitements antérieurs avec des neurotoxines commerciales de botulisme; En conclusion, nous avons trouvé que les données permettant d’estimer les réactions allergiques et les taux d’anaphylaxie chez les patients sous antitoxine botulique et les VPP de la préadministration ST étaient rares et non spécifiques à la PR. Selon les études historiques, le taux d’anaphylaxie à l’antitoxine botulique est estimé à% -% et il n’y a aucun rapport d’anaphylaxie mortelle à l’antitoxine botulique Les données sur la ST sont extrêmement limitées et la précision de ST ne peut être déterminée. Les données sur HBAT-ST sont encore plus limitées, seul un pourcentage de patients atteints de botulisme traité étant testé et seuls les cas d’anaphylaxie ayant subi un test cutané. prend beaucoup de temps et est informatif seulement lorsqu’il est effectué par un clinicien qualifié et correctement formé; Étant donné que l’administration de l’antitoxine le plus rapidement possible est la clé de la prévention de la progression de la paralysie, ST dans un événement de botulisme de masse-exposition ne serait pas adéquatement formé pour administrer et interpréter ST. Bien que non testé avec l’antitoxine botulique ou l’HBAT spécifiquement, il peut être prudent d’envisager une approche couramment utilisée pour tester les médicaments afin de minimiser le risque d’anaphylaxie sévère. Dans cette approche, les personnes présentant des facteurs de risque potentiels connus de réaction comprennent: les allergies au cheval, au sérum de cheval ou aux produits à base de cheval; nourriture sévère ou allergies saisonnières; asthme; allergie au cheval positif ST avant le dosage; traitements antérieurs avec des neurotoxines commerciales de botulisme; et les anomalies de la conduction nerveuse recevraient une dose d’essai, par exemple% de la dose totale d’HBAT, suivie de% de la dose après quelques minutes, si aucune réaction à la dose d’essai n’était provoquée. apparition d’anaphylaxie chez% -% des receveurs de HBAT; Au minimum, l’épinéphrine et l’antihistaminique, et, dans la mesure du possible, les soins intensifs, devraient être disponibles. Enfin, il serait important d’établir des rapports standardisés des réactions immunitaires défavorables à l’antitoxine, pour permettre une évaluation plus précise de la fréquence et des facteurs de risque. les réactions indésirables à ces produits, ainsi que le suivi à long terme des patients qui manifestent une hypersensibilité à l’HBAT pour établir l’évolution naturelle de la sensibilisation aux constituants de l’HBAT et toute réactivité croisée potentielle avec d’autres produits ou allergènes du cheval.

Remarques

Soutien financier E S a reçu une bourse de recherche du US Immunodeficiency Network et de la Fondation Jeffrey Modell L C G a reçu un financement de la Bourse Ernest S Bazley à l’Université Northwestern et au Northwestern Memorial Hospital. Remerciements Nous remercions Maria C Castells, MD, Ph.D., Harvard Medical School; Robert G Hamilton, PhD, DABMLI, École de médecine de l’Université Johns Hopkins et Johns Hopkins Laboratoire de référence en dermatologie, allergologie et immunologie clinique; et N Franklin Adkinson Jr, MD, Programme de formation supérieure en recherche clinique, Johns Hopkins Asthme et Allergy Centre, pour leur critique utile du manuscrit. Nous remercions également Elliott Churchill pour le conseil éditorial d’expertsDisclaimer Les conclusions et conclusions de ce rapport sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position officielle ou les points de vue des CDC Les noms des entités commerciales mentionnées dans ce manuscrit sont à titre indicatif et ne constituent pas une recommandation ou une préférence de la part de CDCSupplément. Cet article apparaît dans le supplément  » Botulisme », parrainé par les Centres de contrôle et de prévention des maladies Conflits d’intérêts potentiels Un chercheur d’urgence a reçu des subventions du Réseau de tolérance immunitaire des National Institutes of Health, Nestlé, Nutricia, Merck et FARE; Nestlé, Nutricia, Annenberg Centre pour les programmes de formation médicale continue et Gerber Nutrition Institute Tous les autres auteurs ne signalent aucun conflit potentiel Tous les auteurs ont soumis le formulaire ICMJE pour la divulgation des conflits potentiels de conflits d’intérêts que les éditeurs considèrent pertinents pour le contenu du manuscrit ont été divulgués